Les outils de media planning et de gestion de campagnes : état des lieux d’un univers interconnecté

Les agences médias, moteurs de l’industrie publicitaire, jonglent avec un éventail d’outils professionnels pour planifier, exécuter et optimiser les campagnes publicitaires de leurs clients.
À chaque étape d’une campagne correspond un outil métier aidant considérablement les agences dans leur processus, de la réception du brief à la facturation, en passant par la négociation et le reporting.
Cette orchestration complexe constitue un écosystème d’outils interconnectés conçus pour faire gagner du temps à vos équipes.

La nécessité d’être équipé d’outils performants
Dans un monde où la publicité occupe des canaux multiples – des médias traditionnels aux plateformes numériques en passant par les réseaux sociaux – les agences médias ont besoin d’outils robustes pour naviguer efficacement dans ce paysage diversifié.

Les meilleurs outils du marché offrent des fonctionnalités avancées pour proposer les meilleures recommandations stratégiques à ses clients, effectuer des bilans plurimédia précis et éditer ses devis et factures automatiquement.

Ces outils sont essentiels pour maximiser le retour sur investissement des campagnes publicitaires.

L’écosystème interconnecté des outils
L’éventail des outils utilisés par les agences médias est souvent composé de plusieurs logiciels spécialisés interconnectés, chacun jouant un rôle crucial dans le processus global de planification et de gestion des campagnes publicitaires.  

  1. Outils de planification stratégique  

Au cœur de l’écosystème se trouvent des outils de planification stratégique qui aident les agences à définir les objectifs, à segmenter les audiences, à sélectionner les supports de diffusion et à allouer les budgets de manière optimale. Ils s’appuient sur les données d’audiences fournies par Kantar, Médiamétrie, ACPM, Nielsen…
Exemples : Popcorn (TV & Radio), Medialand (presse & digital), Atelier Radio (radio), UAG (affichage)… 

  1. Outils d’analyse financière 

Pour évaluer l’efficacité de ses investissements, l’activité du marché et analyser la concurrence, les agences s’appuient sur des outils d’analyse avancée fournissant des rapports détaillés sur les dépenses fournies par les organismes comme Kantar. Cela leur offre un état de santé instantané de leur secteur.
Exemples : AdMonitor 

  1. Plateformes de suivi et de reporting plurimédia 

Ces plateformes facilitent la consolidation de tous les achats médias au même endroit, tout en offrant un suivi en temps réel de l’avancement des négociations pour chaque achat en cours. Cela répond à la problématique souvent constatée de l’accumulation de fichiers pour chaque campagne, chaque média, chaque annonceur… de quoi s’y perdre très rapidement !
Exemple : AdwOne 

  1. Outils de facturation 

Spécialement conçus pour gérer les devis et les factures, ces logiciels enregistrent minutieusement les détails des achats publicitaires, y compris les remises, les frais de production et même les transactions “barter”. Cette gestion rigoureuse des coûts et des budgets permet de générer rapidement les ordres d’insertions, les devis et les factures, tout en assurant une transparence financière indispensable pour les agences et leurs clients.
Exemples : MediaManager, Sellsy, EBP, Odoo… 

Gain de temps et efficacité
L’un des principaux avantages de cet écosystème interconnecté est le gain de temps. En utilisant des outils connectés entre eux, les agences peuvent automatiser plusieurs processus, réduisant ainsi les nombreuses saisies fastidieuses et permettant aux équipes de se concentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée telles que le conseil et la stratégie. 

En conclusion, l’écosystème des outils utilisés par les meilleures agences médias est un réseau complexe mais harmonieux d’applications spécialisées, interconnectées pour optimiser la planification, l’exécution et l’analyse des campagnes publicitaires. Être équipé de ces outils performants est devenu un impératif pour rester compétitif et offrir à ses clients une visibilité optimale sur un paysage publicitaire de plus en plus complexe.